Mondialisme - Nouvel Ordre Mondial - Gouvernance mondiale

Qu'est-ce que le mondialisme ?

Le mondialisme est avant toute chose une idéologie dont l'objectif est d'unifier le monde en détruisant progressivement la souveraineté des Etats-nations et leurs traditions au profit d'entités supra-nationales.

 

Son but est d'effacer progressivement les frontières physiques en les transformant en de simples frontières administratives mouvantes, en faveur d'une "région monde", où l'humanité s'apparenterait à une sorte de grande tribu mondiale assujettie. Sorte de "village global" (selon l'expression du sociologue canadien H. M. Mcluhan), peuplé de citoyens du monde, semblables les uns aux autres, consommant pareil, pensant pareil.

 

"Faire de l'Homme un simple estomac prolongé par un sexe" (Pierre HILLARD)

 

La finalité du mondialisme est la création d'un Gouvernement Mondial, grâce à de grands blocs continentaux, européen, nord-américain, sud-américain, africain et asiatique, unifiés et standardisés avec les mêmes règles, tous controlés par une seule institution supra-nationale.

 

De nombreuses instances mondialistes obéissent à cette idéologie en travaillant de concert, mais au plus grand mépris des principes démocratiques, pour l'instauration de ce que l'on appelle un Nouvel Ordre Mondial, un gouvernement mondial ou encore une gouvernance mondiale. Ces instances mondialistes ont recours à une politique régionaliste pour saper progressivement la souveraineté des Etats-nations au profit d'instances supra-nationales.

 

Il s'agit de think tanks (terme que l'on peut traduire en français par "groupes de réflexion") tels que le Council on Foreign Relations (CFR), la Commission Trilatérale, la Fondation Bertelsmann, ou encore le groupe Bilderberg, le Bohemian Club, le Lucis Trust, etc.

 

Le mondialisme n'est pas à confondre avec la mondialisation

L'idéologie mondialiste est à distinguer du phénomène purement historique qu'est la mondialisation. Celle-ci correspond en effet à la nécessité d'échanges économiques, culturels ou encore d'informations entre groupes humains. Ce phénomène existe pour ainsi dire depuis la nuit des temps. Il s'est simplement considérablement accéléré depuis la première Révolution industrielle jusqu'à celle de l'informatique, rendant les déplacements et les échanges de plus en plus faciles et rapides.

 

La gouvernance mondiale par la construction de grands blocs continentaux unifiés et standardisés

¤ Vers une communauté nord-américaine

par Pierre Hillard, docteur en Sciences Politiques

 

La véritable nature de l’actuelle Union Européenne est révélée par la construction simultanée d’une communauté nord-américaine, destinée à fusionner avec elle. Pierre Hillard analyse ce projet, tel qu’il est décrit dans les documents internes des cercles dirigeants canadiens, états-uniens et mexicains.

 

La suite :

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=1422

 

Le rapport du CFR :

http://www.cfr.org/content/publications/attachments/NorthAmerica_TF_final_fr.pdf

 

¤ L'architecture du bloc euro-atlantique

par Pierre Hillard, docteur en Sciences Politiques

 

Tous les éléments semblent réunis pour parachever un idéal permettant l’instauration d’un bloc euro-atlantique politique, économique et militaire afin de constituer un pôle – la Fondation Bertelsmann parle de la « région Europe-Amérique » -  parallèlement à l’émergence d’autres entités géo-économiques (asiatique, sud-américaine, etc.). Dans cette affaire, nous pouvons constater le rôle prégnant de l’Allemagne dont les représentants sont à l’origine de l’élaboration de tous les documents chargés de mettre sur pied le pilier européen imprégné du modèle économique anglo-saxon.

 

la suite : http://www.diploweb.com/forum/hillard07022.htm

 

La résolution transatlantique du parlement européen du 5 janvier 2005

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+MOTION+B6-2005-0028+0+DOC+XML+V0//FR

 

¤ L'Union pour la Méditerranée

Concernant la création de cette Union pour la Méditerranée, une mise au point s'impose : contrairement au point de vue officiel selon lequel le couple Chirac-Sarkosy est derrière l'EUROMED, cette Union a été pensée au sein du groupe de réflexion mondialiste, la Fondation Bertelsmann (voir les travaux de Pierre Hillard).

Les chefs d'Etats et leurs ministres ne sont que des employés (pour ne pas dire des marionnettes) commes les autres, qui exécutent les ordres de l'oligarchie financière internationale, relayés par les nombreux groupes de réflexion mondialistes .

 

L’Union pour la Méditerranée rassemble des États riverains de la mer Méditerranée et l’ensemble des États membres de l’Union européenne . Elle compte 44 Etats membres : les 27 Etats de l’Union Européenne, ainsi que l'Albanie, l'Algérie, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, l'Egypte, Israel, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Mauritanie, Monaco, le Monténégro, l'autorité palestinienne, la Syrie, la Tunisie, la Turquie et la Ligue arabe. 

 

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_pour_la_M%C3%A9diterran%C3%A9e

 

¤ L'Union Sud Américaine - UNASUR

Tout d'abord, cette Union a commencé avec le MERCOSUR, qui établit une zone de libre échange entre les pays d'Amérique du Sud, à l'image du Traité de Rome de l'Union Européenne, ou encore, en ce qui concerne l'Amérique du Nord, à l'image de l'ALENA, précurseur de la future Union Nord Américaine.

 

Né lors de la déclaration de Cuzco le 8 décembre 2004, le projet est d'établir une identité sud-américaine, une monnaie unique, un parlement unique et un passeport unique.

 

Le 5 Mai 2006, le projet a connu une accélération avec l'Assemblée Eurolat, entre le Parlement européen et le Parlement andin.

 

Une Assemblée transatlantique latino-européenne a été crée pour préparer la fusion des deux blocs avec des accords communs.

 

Le prochain objectif, selon le Parlement andin, est de : parvenir à un accord de « partenariat global interrégional », devant être mis en œuvre à partir de l’an 2012, qui assurerait une base juridique et institutionnelle avec des règles communes afin de faciliter la libre circulation des personnes, des marchandises, des services et des capitaux entre les deux régions.

 

Toutes les sources sur l'Union Sud Américaine et sur l'Assemblée EUROLAT sont consultables en cliquant sur le lien ci-dessous :

 

http://novusordoseclorum.discutforum.com/information-et-conscientisation-f12/l-union-sud-americaineunasurfusion-en-travaux-avec-l-ue-t1300.htm

 

¤ Les présidents d’Amérique Centrale d’accord pour une monnaie et un passeport uniques

Les présidents des pays d’Amérique Centrale et le gouvernement de la République Dominicaine ont convenus vendredi d’adopter une monnaie unique, ont-ils annoncé à l’issue de leur 33e sommet, réuni au Honduras.

 

¤ La Communauté Economique Eurasiatique (CEEA)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Communaut%C3%A9_%C3%A9conomique_eurasiatique

La Communauté Economique Eurasiatique ou Communauté Economique Eurasienne (CEEA), mais plus connue sous l’acronyme anglais Eurasec (ou EurAsEC ou le sigle anglais EAEC de Eurasian Economic Community) est une organisation internationale de coopération économique regroupant des États issus de la CEI.

Etats membres : Russie, Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizstan, Tadjikistan, Ouzbékistan .

 

l'Union douanière sera formée avant la fin de 2010

http://fr.rian.ru/world/20080607/109505047.html


la création d'une monnaie unique au menu d'entretiens russo-kazakhs

http://fr.rian.ru/world/20090314/120559770.html

 

¤ Les Etats du Golfe d’accord pour une union monétaire

2/01/2009

 

Les ministres des Finances des six monarchies pétrolières du Golfe ont adopté mercredi à Djeddah un projet d'accord pour la création d'une union monétaire et d'un Conseil monétaire, future banque centrale du Golfe, a-t-on appris de source officielle.

 

La suite : http://www.france24.com/fr/20080918-golfe-monarchie-monnaire-unique-union-monetaire-monarchies-petrolieres

 

Les six pays du Golfe ont annoncé un marché unique à l’issue d’une réunion en décembre 2007 à Doha

http://www.elwatan.com/Pays-du-Golfe-Un-marche-commun-en

 

Et un marché commun de libre échange avec l'Union Européenne a été adopté

http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P6-TA-2008-0181+0+DOC+XML+V0//FR

 

¤ L'Union Africaine

L’Union Africaine (UA) est une organisation de 53 États africains créée en 2002, à Durban (Afrique du Sud). Elle a remplacé l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA) en 2002. La mise en place de ses institutions (Commission, Parlement panafricain et Conseil de paix et de sécurité) a eu lieu en juillet 2003 au sommet de Maputo (Mozambique).

Créée à l'image de l'Union Européenne, cette Union Africaine comporte la création d'une banque centrale de développement.

 

La suite : http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_africaine

 

 

Une monnaie unique pour l'Afrique ?
http://www.rfi.fr/actufr/articles/108/article_76076.asp

 

L'Union Africaine se dote d'une Autorité chargée de préparer un gouvernement d'unité africain

http://fr.news.yahoo.com/3/20090201/twl-ua-sommet-gouvernement-africain-1be00ca.html

Le régionalisme et l'ethnicisme au service de l'idéologie mondialiste

Le régionalisme et l'ethnicisme sont des outils utilisés par les idéologues mondialistes pour saper progressivement la souveraineté des Etats-nations, pour opérer une décomposition progressive des nations, au profit d'instances supra-nationales, en accordant de plus en plus de pouvoirs, d'autonomie politique ou économique aux régions. Voyant leurs pouvoirs renforcés, ces régions s'affranchissent progressivement de l'autorité de l'Etat pour traiter directement avec les instances supranationales dans des domaines essentiels.

 

 

¤ Les Verts, partisans d'une Europe des ethnies

http://www.alterinfo.net/Les-Verts,Partisans-d-une-europe-des-ethnies_a27569.html

 

Le parti des Verts européens souhaite promouvoir les identités régionales au sein de l’Union européenne à 25. Leur carte prévoit candidement un remodelage complet de l’Europe, fragmentée en une kyrielle d’entités ethniques. Initialement soutenu par l’Allemagne qui, compte tenu de l’importance des populations germanophones, serait sortie seule renforcée de cette redistribution, ce projet est aujourd’hui porté de l’extérieur par le département d’État et des fondations états-uniennes. En effet, en application de la « Doctrine Wolfowitz », Washington considère comme prioritaire de priver les Européens de leurs États pour mieux les faire entrer dans un libre-marché globalisé. Pierre Hillard analyse cette ethno-Europe.

 

La suite : http://www.alterinfo.net/Les-Verts,Partisans-d-une-europe-des-ethnies_a27569.html

 

¤ La manipulation du Kosovo

Par Pierre Hillard

 

Il serait ridicule de croire, parce que l’on est musulman, que l’indépendance du Kosovo est un gage donné à l’Islam. Premièrement, les Kosovars sont à peu près aussi pratiquants que les Ardèchois, et, surtout, parce que la proclamation unilatérale de l’indépendance du Kosovo a été mise en scène par les médias atlantistes, et que cette décision n’a pas été prises par les intéressés, mais par l’Allemagne et les Etats-Unis. La destruction de la fédération de Yougoslavie entre dans un vaste plan de recomposition territoriale et économique des Balkans en liaison avec la Mer noire et le Proche-Orient.

 

La suite : http://mecanopolis.wordpress.com/2008/08/17/pierre-hillard-sur-la-manipulation-du-kosovo/

 

¤ Le Pentagone redessine le monde

Par Pierre Hillard

 

Les tensions et les violences qui secouent le Moyen-Orient depuis l’intervention israélienne au Liban, le 12 juillet 2006, ne sont que la partie visible d’un immense enjeu politique, économique, religieux et philosophique opposant l’Occident aux Etats islamiques de la région. L’occupation américaine de l’Irak en mars 2003 a permis le lancement d’un projet révolutionnaire en vue de remodeler une vaste zone géographique allant du Maroc au Pakistan : le Grand Moyen-Orient. Derrière cette appellation, c’est une recomposition profonde qui attend ces pays musulmans. Beaucoup de théories et de supputations courent sur les ambitions des Etats-Unis et d’Israël au sujet de la politique poursuivie par leurs dirigeants. Cependant, des signes avant-coureurs apparaissent et permettent d’apercevoir concrètement les plans en cours. C’est tout l’enjeu des cartes ci-jointes appelant à recomposer le Moyen-Orient.